Dr Kai-Uwe Opper

Avocat

Dr Kai-Uwe Opper

Dr Kai-Uwe Opper

Avocat

Domaines de pratique

Droit immobilier et droit des sociétés, droit commercial public

Contact

+49 30 210 21-145
+49 30 210 21-444
k.opper@mock-rechtsanwaelte.de

Kai-Uwe Opper exerce principalement en tant qu’avocat en droit des sociétés et de l’immobilier ainsi qu’en droit public économique.

Après sa formation juridique et ses activités en tant qu’assistant de recherche dans des cabinets à New York et à London, il a débuté sa carrière d’avocat dans le grand cabinet juridique international Freshfields Bruckhaus Deringer en 2016. Il y a ensuite rejoint, avec une grande équipe, la jeune société POSSER SPIETH WOLFERS & PARTNERS (pswp). Kai-Uwe Opper a conseillé de nombreuses sociétés commerciales sur la gestion de crises réglementaires en matière de droit, de politique et de communication (par exemple : des conseils sur la conduite autonome ou des conseils aux entreprises lors du lancement du concept de nouvelle mobilité). Son activité se concentrait également sur le conseil d’une société de logement berlinoise sur l’initiative de socialisation et le plafonnement des loyers. Il a publié des articles techniques portant sur différentes thématiques et a été désigné comme « very good associate » en 2021 par le Legal500.

Kai-Uwe Opper travaille en qualité d’avocat chez MOCK depuis 2021 et a obtenu avec succès l’examen de notaire.

Publications

  • Die Roboterautos kommen, Frankfurter Allgemeine Zeitung vom 14. Juli 2021, S. 16.
    (Les voitures de robots arrivent, Frankfurter Allgemeine Zeitung en date du 14 juillet 2021, p. 16)
  • Ein Deckel für alle Mieter, Frankfurter Allgemeine Zeitung vom 21. April 2021, S. 18.
    (Une couverture pour tous les locataires, Frankfurter Allgemeine Zeitung du 21 avril 2021, p. 18.)
  • Wolfers/Opper, Der verfassungswidrige Berliner „Mietendeckel“, BDVR-Rundschreiben 1/2020, S. 12 – 17
    (Wolfers/Opper, le « plafonnement des loyers », berlinois inconstitutionnel, BDVR-Rundschreiben 1/2020, p. 12-17)
  • Tagungsbericht: 1. Berliner Forum Automatisiertes Fahren, NZV 2/2020, S. 80 – 82
    (Compte-rendu : 1er forum berlinois portant sur la conduite automatisée, NZV 2/2020, p. 80-829)
  • Wolfers/Opper, Ist ein landesrechtlicher „Mietendeckel“ mit dem Grundgesetz ve-reinbar?, DVBl 22/2019, S. 1446 – 1451
    (Wolfers/Opper, Un « plafonnement des loyers » spécifique du Land est-il compa-tible avec la Loi fondamentale ?, DVBl 22/2019, p. 1 446-1 451)
  • Wolfers/Opper, Berliner Mietendeckel verfassungswidrig, NJW-aktuell 36/2019, S. 15
    (Wolfers/Opper, Le plafonnement anticonstitutionnel des loyers berlinois, NJW-aktuell 36/2019, p. 15)
  • Wolfers/Opper, Vergesellschaftung von Grund und Boden in Berlin: Zulässig?, DVBl 9/2019, S. 542 – 552
    (Wolfers/Opper, collectivisation des terrains à Berlin : autorisée ?, DVBl 9/2019, p. 542-552)
  • Wolfers/Opper, Vergesellschaftung von Grund und Boden, NJW-aktuell 8/2019, S. 15; BBU-Nachrichten 5/2019, S. 37
    (Wolfers/Opper, collectivisation des terrains, NJW-aktuell 8/2019, p. 15 ; communica-tions BBU 5/2019, p. 37)
  • Die gesamtschuldnerische Bußgeldhaftung für Kartellverstöße innerhalb eines Kon-zern, Wirtschaftsrecht und Wirtschaftspolitik, Band 285, Nomos Verlag, Baden-Baden 2016, zugleich Universität Osnabrück, Diss. iur.
    (Responsabilité conjointe et solidaire relative aux amendes pour les infractions au droit des ententes au sein d’un groupe, Wirtschaftsrecht und Wirtschaftspolitik, tome 285, Nomos Verlag, Baden-Baden 2016, et Université d’Osnabrück, Diss. iur.)

Veuillez nous contacter.